Coup de blues de maman : ce soir, je démissionne...

Publié le par mamanbavarde

maman blues deprime enfant depressionMon fils je l'aime. Depuis déjà presque 4 ans. Mais ce soir, je sature. Et devant un énième mauvais comportement de sa part, j'ai craqué...

Mon fils est un nerveux. Depuis sa naissance, je ne l'ai jamais vu se poser 5 minutes. Il n'est pas hyperactif mais il faut toujours qu'il soit occupé à quelque chose. C'est sympa 5 minutes mais c'est vite usant. Il s'énerve pour un rien (je sais, il tient de moi - comme quoi l'enfant n'hérite pas que du meilleur de ses parents...) et part parfois dans des crises pour de toutes petites choses super futiles.

C'est ce qui s'est passé ce soir. Un de ses Playmobil était coincé, enfin je n'ai pas trop compris puisqu'il m'expliquait en grognant et en bougeant dans tous les sens. Bref, je lui ai dit de se calmer rapido (après une journée de taff stressante, mon cerveau était à la limite de l'implosion) et là, ce petit truc d'à peine 1 mètre me toise du regard en me lançant : "Toi tu m'énerves ! T'es chiante !"

Alors là, mon petit, tu n'aurais jamais du dire ça ! Je l'ai grondé fortement. Le rebelle de 13 kilos et demi s'est à nouveau rebellé. Et là, ça m'a gonflé. Parce que quand on est maman, on a une vie de femme à peu près normale la journée et le soir, il faut rempiler pour une deuxième journée avec les enfants. Certains conclueront simplement en disant : "Tu as voulu un enfant, tu assumes !" N'empêche qu'on a le droit de temps en temps de craquer. C'est humain. Tous les parents me comprendront je pense. Ou alors, vous êtes totalement parfaits et je veux absolument connaître votre truc.

Bon, revenons à nos moutons ou plutôt à notre petit mouflet poids-mouche qui se la joue caïd de la cité. Je ne sais pas pourquoi ça s'est si mal passé ce soir : la fatigue accumulée peut-être, un coup de stress... Bref, après avoir hurlé un bon quart d'heure, j'ai fini par m'assoir sur mon lit et j'ai craqué. J'ai pleuré. J'ai dit à mon fils, qui continuait à s'égosiller, que j'en avais marre de son comportement, marre de lui et que je baissais les bras. J'ai dit : "Je démissionne" un peu comme un candidat de Koh Lanta à bout de nerfs qui dit "J'ai décidé de quitter l'aventure."

En fait, j'avais juste envie d'appuyer sur un bouton "pause", de me détendre loin de mon fils pendant quelques minutes, de redevenir une femme insouciante qui n'a à se soucier de personne l'espace de quelques secondes....

Mais être maman, ce n'est pas un CDD. On ne démissionne pas comme ça. Alors j'ai essayé de ne plus faire attention aux hurlements pendant 5 minutes même si mes propres pleurs couvraient maintenant celles de mon fils.

Et puis, le papa est arrivé. Il a attrapé le petit par le bras et l'a collé dans son lit. Les cris d'énervement se sont alors transformés en gros sanglots mais je ne devais pas intervenir. Sinon il aurait encore gagné. Je ne dois pas me laisser faire, non mais !

Ca m'a pourtant vraiment fendu le coeur de l'entendre pleurer. Finalement, je n'ai démissionné que quelques secondes. Demain sera un autre jour. Demain, je reprendrai mon poste de super maman.

Commenter cet article

Cynthia 16/07/2013 11:21


Merci pour cet article! C'est tellement rare de lire ce que tu décris ici! On lit partout que les enfants n'apportent que du bonheur... c'est presque vrai ;) Je suis maman de Louise 3 ans et
GAspard 2 mois. Louise traverse une pèriode difficile pleine de crises, d'opposition et de caprices, ce que tu as vécu là... m'arrive au moins 1 fois par semaine LOL! Mon rêve? Démissionner 1
soir par semaine en laissant papa me remplacer! ce serait si bon! Malheureusement à 20 heures, je lutte contre le sommeil pour me nourrir un peu....sachant qu'avec Gaspard, une journée qui se
termine, ce n'est jamais qu'une nuit agitée qui commence ;) Alors MERCI de partager ton cou de blues, je me sens moins seule ;)

mamanbavarde 16/07/2013 11:46



Bonjour,

Un grand merci pour ce gentil commentaire !

Eh oui, dans les livres et les magazine, on lit souvent que ce n'est que du bonheur et on voit toujours des photos de mamans souriantes et aux traits reposés. Dans la réalité, c'est vrai qu'il y
a beaucoup beaucoup de bonheur mais il y a aussi le stress, les colères, le ras-le-bol, la déprime...etc. Ce n'est pas un tabou et ce n'est surtout pas la fin du monde, mais ça fait tellement du
bien d'en parler ! J'ai consacré quelques autres articles à ces périodes plus "sombres" de la vie de maman.

En tous cas, merci d'être une maman comme les autres, une maman juste normale et encore merci d'être passée sur mon blog et d'y avoir laissé ce petit mot !

Bonne journée à toi et bon courage avec Louise et Gaspard alors ;-)


Aline 



Minouche 04/04/2013 15:17


Je te rassure, pour moi, tout s'est arrangé...jusqu'à ces derniers temps, puisque mon loup entre maintenant dans la période bénie de l'adolescence !!!!


Mais ils nous donnent tellement de bonheur !!!!


belle journée à toi

mamanbavarde 15/04/2013 13:57



Aaaaah, l'adolescence ! Du bonheur aussi que cette belle période de la vie


Et oui, c'est sûr qu'on a beau se plaindre parfois, on serait bien malheureuses sans nos enfants chéris !


Bonne journée !



Minouche 03/04/2013 16:19


tu as le droit, de craquer, de démissionner, de pleurer, et de vouloir que tout s'arrête quelques instants/ minutes/moments...


çà m'est arrivé aussi (et l'avantage, c'est que papa étant à 600 km, t'as pas de relais)... j'ai aussi craqué devant lui une fois et çà a été le meilleur des calmants : me voir pleurer à cause de
lui l'a calmé net !!!


Il faut espérer qu'en grandissant, il se calme et se raisonne...


je découvre ton blog, et il me plait bien...


à trés vite

mamanbavarde 04/04/2013 15:04



Bonjour,


Merci pour ton commentaire. C'est toujours agréable de lire des messages comme le tien !


Comme je le disais à une autre personne, cela permet aussi de partager et de se rendre compte qu'on n'est pas seule.


J'espère que pour toi, tout s'est arrangé comme pour moi.


N'hésites pas à t'inscrire à la newsletter si tu veux recevoir un petit mail dès que je publie un nouvel article.


Bonne continuation et bonne journée !